Un cadeau gourmand pour la fête des mères

Par Marie5 min. de lecture

Un cadeau gourmand pour la fête des mères

Coucou à tous, j’espère que vous passez un bon week-end mais surtout un bon lundi de Pentecôte. Et que la plupart d’entre vous le passe en famille, et non au boulot. Moi, ça a été boulot, boulot puisque je fais en sorte d’être présente un peu partout sur les réseaux sociaux. Et proposer pas mal de contenu ! Donc aujourd’hui, je filme ma journée pour mon Vlog de Youtube, et je suis surtout ici où je me sens le plus libre… Ce dimanche 26 mai, ça va être la fête des mamans. Et donc cette année, pourquoi pas offrir un cadeau gourmand pour la fête des mères ?!

Et si le cadeau se mangeait ?

Bon, moi, vous le savez, je n’ai pas de maman mais je suis maman. Et qui a dit que nous, les mamans, on ne devait pas se faire plaisir et surtout se régaler pendant cette fête ? En plus, vous allez voir, cette recette est hyper simple mais je me suis trop bien éclatée à la faire. Et à côté de ça, simple, mais bonne.

Un peu d’histoire

Mais c’est vrai ça, vous me connaissez depuis le temps, je suis une nana curieuse, un peu trop même lol. Mais, d’où ça vient la fête des mères ? Et pourquoi on la fête ? Non, ne me remerciez pas, j’ai aussi fais des recherches pour vous 🙂

C’est depuis l’Antiquité, d’après la mythologie grecque, que les civilisations fêtaient Rhéa comme déesse, mère de Zeus et des dieux. Les Romains, eux, fêtaient Matralia (ou Matronalia) en l’honneur des mères et des femmes qui devaient alors se retrouver au temple de Junon Licina dans le but de recevoir les cadeaux et l’argent des hommes. Avec les religions et notamment le christianisme, les fêtes ont été oubliées par les chrétiens. Et Marie (oui encore une Marie 🙂 ), mère de Jésus, est devenue la figure emblématique de la maman tendre et aimante.

Au seizième siècle, l’Angleterre faisait alors le “mothering day”. Journée qui s’est transformée au fil du temps par une sorte de célébration chrétienne. Réalisée directement à l’Église comme cérémonie mais du coup les mamans n’étaient plus réellement mises à l’honneur comme avant. Par contre, le dimanche du jour de la fête des mères, devenu alors “mothering sunday” était souvent l’occasion de prendre un jour de repos. Un peu comme un férié. Et donc beaucoup d’anglais en profitaient pour rendre visite à leur maman avec un gâteau à leur intention. Bon, ça veut dire qu’en fait, nous, dimanche prochain, les mamans, c’est : pas de repas, pas de vaisselle et ne pas être dérangée aux toilettes ! C’est bien ça hein ce qu’ils disent 🙂

En France, c’est grâce à Napoléon

Et c’est à Napoléon, pour la France, qu’on doit l’idée initiale d’une fête des Mères marquée officiellement dans notre calendrier. Mais il faudra attendre que les Etats Unis mette en place la journée des mamans pour que l’Europe s’y mette. C’est seulement au retour de la seconde Guerre Mondiale que l’Europe rend alors officiel ce jour de fête des mères.

La fête des mères est donc là grâce au “mother’s day” des States !

Donc au niveau des états unis, c’est en l’année 1872 que Julia Ward Howe officialise la toute première fête des Mamans à Boston. Mais c’est seulement en 1908 que cette fête se propage vers les autres villes limitrophes. Et c’est Anna Jarvis, militante pour la cause des femmes en général, qui tient à cœur de rendre officielle cette cérémonie. Elle ose alors, en 1914, aller parler au président de l’époque Monsieur Wilson. C’est donc lui qui proclame officiel le 2ème dimanche du mois de mai comme la journée d’hommage des fêtes des mères. Jour appelé alors “Mother’s Day”.

Pourquoi cette date de fête des Mères ? 

Mais du coup pourquoi cette date ? En France, la fête des Mères est, d’une manière générale, le dernier dimanche du mois de mai, décidé par Napoléon, hé oui, encore lui ! Mais il ne m’a pas dit pourquoi avant de partir… Et si jamais la Pentecôte arrive ce même week-end alors il a décidé de décaler la fête des mères à la semaine suivante, ce qui donne des fois des fêtes des mamans en juin… Et voilà, mesdames et messieurs, un peu d’histoire, ça fait pas de mal ! J’espère vous avoir appris des choses mais vu mon talent pour la recherche, et l’exploration sur Google, je ne doute pas de vous avoir appris quelques trucs #JeMeLaPète #J’suisTropFièreDeMesRecherches

Allez, fini l’histoire, c’est pas grâce à ça qu’on va se régaler !

Bon, sinon, on me dit dans l’oreillette que c’est l’heure de vous donner la sublime, la merveilleuse, la gourmande recette pour la fête des mamans.

Un cadeau gourmand pour la fête des mères

Petits cœurs de pâte brisée fourrés à la confiture de fraise

Un cadeau gourmand pour la fête des mères
Temps de préparation 15 mins Temps de cuisson 10 mins Temps total 25 mins Difficulté: Débutant Température de cuisson: 180  °C Portions: 3 Meilleure saison: Valable toute l’année.

Un cadeau gourmand pour la fête des mères

Ingrédients pour un cadeau gourmand pour la fête des mères

Instructions pour la recette

  1. Commencer par étaler la pâte brisée et découper des bandes fines

    Créer un cadrillage avec la pâte
  2. Faire ensuite en sorte de faire un cadrillage comme le montre ma photo

    Un cadeau gourmand pour la fête des mères
  3. Puis découper avec un emporte pièce ou au couteau afin de former un cœur. Répéter l’opération 2 fois et garder le reste de pâte pour former des cœurs pleins pour le dessous.

    Découper des coeurs
  4. Faire cuire les cadrillages et les cœurs pleins avec la pâte restante 10 minutes à 180 degrés.

  5. Dès la sortie du four, saupoudrer de sucre glace afin de créer une petite pellicule croquante sur le dessus des cœurs.

    Un cadeau gourmand pour la fête des mères
  6. Etaler ensuite la confiture sur les cœurs pleins afin de les recouvrir avec les cœurs cadrillés.

  7. Il ne reste plus qu’à saupoudrer légèrement à nouveau de sucre glace et à offrir à votre maman préférée 🙂

    Un cadeau gourmand pour la fête des mères

Bonne dégustation 🙂

Prenez soin de vous et de vos proches et n’oubliez pas, la vie est une fête…

Sinon, comme d’habitude, n’hésitez pas à me donner votre avis dans les commentaires ou via les réseaux sociaux

Mots clés: fraise, maman, fête, cœur

En savoir plus sur Cuisine de Marie

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Il n'y a pas encore de commentaire.